inscription sur la cloche de l’église

En essayant de déchiffrer l’inscription, on lie :

FONDUE EN 1831 AUX FRAIS DE LA COMMUNE DE BREILLY J’AI ETE BENITE PAR MR GUERBE CURE ET MARIE LOUISE ALICE ET PAR Mr LEONCE FOUGERON PARRAIN ET Mme LOUISE COULON MARRAINE EN PRESENCE DE Mr LESCOT MAIRE ET DE TOUS LES MEMBRES DU CONSEIL DE CETTE COMMUNE

L’année ressemble fort à 1831, mais Lescot n’était pas maire cette année là (1834-1853) et Léonce Fougeron n’était pas encore né (né 1837). L’année 1851 semble beaucoup plus probable. C’est la période où les Fougeron se sont installés au château de Breilly. La famille était alors constituée de la veuve Louise Fougeron (née Coulon), le fils Léonce Fougeron (13 ans) et la fille Alice Fougeron (11 ans).

Ajout de Philippe Pecquet:

“De plus, l’agrandissement de l’église s’est terminé en 1834. 1851 doit être la bonne date. Le curé s’appelait Auguste Édouard GUERLE et non GUERBE, comme indiqué sur la cloche. On retrouve sa trace lors du recensement de 1851 (page 15/20). Il avait alors 35 ans et vivait au presbytère avec sa maman.”